Ovalie Club Villeneuvois - Marsilly

Il est 15h30, le match de la réserve vient de se terminer sur le score de 31-0 pour les Villeneuvois, quand débute sous une bruine persistante le match de l'équipe première. Dès le début du match, le ton est donné puisqu'une première mêlée est ordonnée par l'arbitre suite à un en-avant pour l'équipe des blancs et noirs.

Les 5 premières minutes voient une succession de pénalité accordées par l'arbitre, tantôt en faveur des Villeneuvois, tantôt en faveur des TANGOs et elles se concluent par une pénalité en face des poteaux aux 22m pour les Villeneuvois (3-0)

Dès le coup de renvoi, les locaux concèdent la première pénalité d'une longue série suite à une faute dans un ruck dans leurs 40m. Les TANGOs égalisent à la 7ème minute (3-3).

Est-ce dû à la pleine lune qui arrive dans les prochains jours ? Toujours est-il que les TANGOs commettent un en-avant dès la réception du coup de renvoi. Les locaux insistent et provoquent une faute dans le ruck qui s'est formé. Une pénalité est accordée par l'arbitre et l'ouvreur des noirs et blancs trouve une touche sur la ligne des 22m des TANGOs à la 13ème minutes. La touche est jouée avec un alignement complet et les joueurs de Marsilly se mettent une nouvelle fois à la faute en étant hors-jeu sur la touche. Les noirs et blancs reprennent la touche à 5m de l'en-but TANGO. Les locaux commettent, heureusement pour Marsilly, un en-avant à la 16ème minute, ce qui permet aux joueurs marsellois de se dégager.

Marsilly insiste dans l'axe sur la ligne des 40m des Villeneuvois et provoque une nouvelle faute (coup de pied dans le ballon dans le ruck) des joueurs locaux. Les TANGOs choisissent la touche, trouvée sur les 22m adverses, mais ils perdent le ballon sur leur propre lancer, ce qui permet aux locaux de se dégager en touche à 45m de leur en-but à la 20ème minute de jeu.

Le lancer n'est pas droit, l'arbitre ordonne une mêlée avec une introduction pour les noirs et blancs. Ce fait de jeu aura une conséquence facheuse puisque l'action déclenchée par les locaux suite à cette mêlée est conclue par un essai non transformé à la 24ème minute (8-3).

Dès le coup de renvoi, les TANGOs prennent le contrôle du ballon et pilonnent pendant 5 minutes les 22m adverses, sans arriver à concrétiser. L'arbitre arrête le chronomètre pour une blessure grave d'un joueur locaux et ordonne une mélée pour les visiteurs. Sur la mêlée, l'ouvreur Marsellois choisit d'effectuer une passe au pied pour son ailier droit dans les 5m adverses. Malheureusement, la réception est ratée et l'arbitre accorde une mêlée aux Villeneuvois à la 29ème minute. Les joueurs de Marsilly récupère la balle et poussent pour marquer un essai. L'arbitre voit un en-avant de passe et accorde une mêlée sur les 40m adverses aux noirs et blancs.

Suite à cette mêlée, les joueurs TANGOs commettent une faute dans un ruck sur leurs propres 22m. Le demi de mêlée tente de jouer vite la pénalité, mais l'arbitre lui demande de revenir la jouer sur le lieu de la faute. Villeneuve tente la pénalité qui passe à côté. Le score reste de 8-3 pour l'équipe locale à la 32ème minute.

Sur l'action qui suit, un joueur TANGO est plaqué en l'air sur ses 40m suite à une chandelle déclenchée par l'ouvreur des noirs et blancs. L'arbitre accorde une pénalité en réprimant le geste, mais sans infliger de carton jaune. Les spectateurs présents attendent avec impatience la seconde mi-temps en espérant y voir un peu plus de jeu de ballon. Les TANGOs commettent un nouvel en-avant sur une réception puis une faute dans le ruck. Les noirs et blancs choisissent la touche trouvée sur les 10m de la ligne des joueurs visiteurs.

Suite à un énervement mutuel, l'arbitre donne un carton jaune à un joueur de chaque côté et accorde une pénalité aux joueurs villeneuvois qui prennent la touche sur les 5m des joueurs marsellois. Ils enfoncent la défense mais le ballon n'est pas aplati dans l'en-but. Une mélée est accordée aux joueurs locaux à 5m.

L'arbitre siffle la mi-temps sur le score logique de 8-3 en faveur des locaux, même si les TANGOs auraient pu marquer un essai lors de leurs temps forts. Ils restent au contact dû à l'inefficacité du buteur adverse face aux perchent et viennent de s'apercevoir que l'automne est arrivé avec ses ballons glissants et froids. Il va falloir acheter de la glue !

Accèder aux photos 1 Accèder aux photos 2 Accèder aux photos 3 Accèder aux photos 4 Accèder aux photos 5 Accèder aux photos 6 Accèder aux photos 7